shape-decore
blog inner top
arrow-left
Estelle Taline Tchurukdichian
France participant
02 Jul, 2021

De la France à l'Arménie : Explorer les opportunités dans la gestion hôtelière

1. Pourquoi as-tu décidé de participer au programme de Birthright Armenia ? Quelles ont été les attentes au début ?

Ma participation au programme BR s’est organisée par hasard je dois l´avouer. Du fait de la situation sanitaire en France, les hôtels pour lesquels je travaille furent contraints d’être fermés cet hiver. J’ai vu cette situation comm une opportunité de mettre ce “temps libre forcé” à contribution.

J’ai grandi dans une petite ville de province où la communauté arménienne n’était pas vraiment représentée.

C´est donc en grandissant, et surtout au vu des récents/ actuels événements que j’ai ressenti ce besoin d’être entourée d'arméniens, de mes semblables.

BR est donc apparu comme une évidence afin de (re)nouer avec l'Arménie.


2.Comment les connaissances que tu as apportées de France t'ont-elles aidé ici sur ton lieu de travail ?

Quand j’ai reçu le mail m’annonçant mon lieu de bénévolat j’étais agréablement surprise que Narine et Lilit m’aient trouvé une place dans mon secteur d’activité.

J’avais très envie de découvrir le milieu hotelier et touristique en Arménie. Depuis mon enfance, j’ai toujours été intriguée par l’univers des hôtels, j’ai donc voulu en savoir plus sur l’envers du décor, sur ces petites mains de l’ombre qui font du séjour du client un moment unique et hors du temps.

J’ai eu la chance grâce au soutien de mes parents de rentrer dans une des écoles les plus prestigieuses dans le secteur de l’hôtellerie : l’Ecole Hôtelier de Lausanne, en Suisse. C’est donc durant ces quatre années entremêlant cours pratiques, cours théoriques, et stages à l’étranger(Maroc, Canada) que j’ai développé mon esprit d’équipe, ma flexibilité et mon aptitude à m’adapter rapidement aux nouveaux environnements tout en travaillant avec des personnes de cultures et d’horizons différents. C’est donc de part mes origines multi-culturelles et mes études dans le domaine du tourisme et de l’hôtellerie que mon intégration au sein de mon lieu de bénévolat s’est déroulée de manière fluide.

Je suis très heureuse et reconnaissante que BR m’ait permis de m’immerger dans le domaine hôtelier local et de créer un réseau professionnel en Arménie.


3.Qu'est-ce qui était nouveau pour toi ? Qu'as-tu ajouté à ta base de connaissances en participant à Birthright ?

J’ai eu la chance de faire partie d’un tout nouveau projet car lors de mon arrivée l’hôtel n’était pas encore ouvert au public.

Ainsi j’ai pu participer aux formations pré-ouverture comme tout le reste de l’équipe réception. J’ai donc suivi la même préparation qu’un autre employé, immersion garantie!

Les formations sur les logiciels, les standards du groupe, les role play … tout était en arméniens. Ce fut un de mes plus gros challenge étant donné que je n’avais pas connaissance du vocabulaire technique en arménien, mais ce fut en même temps le meilleur moyen d’améliorer ma compréhension de la langue.

Par cette expérience, je peux dire que je suis sortie de ma zone de confort niveau professionnel, car c’était la première fois que je participais à l’ouverture d’un hôtel, j’ai utilisé des logiciels différents de ceux dont j’ai l’habitude d’utiliser. De plus cet hôtel, composé de plus d’une centaine de chambres, fait parti d’un groupe hôtelier à la renommée internationale alors qu’en France je travaille pour un groupe familial.

Ayant été confrontée à plusieurs nouveautés, cette expérience m’a permis d’enrichir mes connaissances et ainsi acquérir des compétences que je pourrais mettre en pratique tour au long de ma vie professionnelle.

check
Le message a été bien envoyé
close
check
close
check
Merci de vous être inscrits à notre newsletter
close
check
close